Congrès international 2015

Le congrès international des Eurochestries s’est tenu du 26 février au 1er mars 2015, en France, en Charente Maritime.

059 AG CONGRES INTERNATIONAL 2015 Eurochestries Jacly Berthelot

Ce congrès, ouvert à tous, a accueilli des organisateurs de festivals, des chefs d'orchestre, des responsables d'orchestres, des compositeurs, des partenaires, des pédagogues, des musiciens, et des adhérents.

Près de soixante-dix personnes de neuf pays différents se sont ainsi réunis : Brésil, Canada (Québec), Chine, Espagne, Estonie, Finlande, France, Pologne, Russie.

Il a été l'occasion pour tous d'échanger, de débattre, de réfléchir sur le développement de la culture pour tous, de la musique classique vivante et du mouvement Eurochestries à travers le monde, pour permettre à un large public et au plus grand nombre de jeunes musiciens de participer à ces belles aventures humaines et musicales.

Chacun a pu présenter ses actions et faire part de son engagement envers les Eurochestries, améliorer ses connaissances des activités de l'année écoulée et du programme de l'année en cours dans chacun des pays, faire part d'idées ou de propositions sur les orientations et projets à venir, et créer ou consolider des projets.

Les rencontres et les échanges ont été fructueux, les liens renforcés, et les sujets abordés ouverts. Certains ont découvert les Eurochestries pour la première fois, d’autres, dans la « famille » Eurochestries depuis plusieurs années, étaient, de nouveau, fidèles au rendez-vous.

Ce congrès a été à l’image de la philosophie des Eurochestries : rencontres internationales, fraternité, convivialité et projets, illustrés de très belles prestations de jeunes musiciens de différents pays.

Claude Révolte, président : « Je pense que ce congrès va apporter un souffle nouveau aux Eurochestries dont nous sommes tous très attachés. J’espère que cet élan se concrétisera dans les mois et les années à venir par de belles réalisations communes en faveur des jeunes musiciens talentueux du monde entier.

Nous travaillons dans le même sens et dans le même but. Sachons nous unir pour rendre nos projets réalisables et de belles ampleurs. Sachons nous fédérer pour trouver des fonds permettant de mener ces projets à bien. Sachons communiquer pour que les Eurochestries deviennent une réalité pour le plus grand nombre. »

Les débats et les projets ont été riches, et nous pouvons retenir principalement :

- L’ouverture vers les universités et les écoles, projet important pour solidifier notre structure tout en s’ouvrant sur d’autres horizons et d’autres publics. Marco Toledo prendra en charge ce dossier.

- L’élan vers les compositeurs de notre temps, avec deux créations lors du festival en France-Charente Maritime cette année, et la volonté de continuer à faire jouer les œuvres créées précédemment. Louis Babin travaillera sur ce projet avec les compositeurs fidèles aux Eurochestries et les autres compositeurs qui voudront nous rejoindre.

- Un travail autour des jeunes chefs d’orchestre est également un volet pédagogique important. Angel Luis Perez Garrido y réfléchira, accompagné par Didier Descamps.

- L’éclairage apporté par Jüri-Ruut Kangur, représentant l’Estonie et la Fédération européenne des orchestres, permettra, nous l’espérons, la participation de nouveaux orchestres. La présence également de représentants finlandais en nombre est également de bon augure pour l’accueil d’orchestres de ce pays et de Scandinavie dans nos festivals.

- La nomination de la jeune pianiste de 16 ans, Eva Mylle, en tant que porte-parole des jeunes musiciens, et chargée de l’animation du réseau auprès des jeunes participants, grâce aux nouvelles technologies (forum, blog, chat, réseaux sociaux, etc.). Un grand merci à elle pour son implication dans les Eurochestries malgré son jeune âge.

- Autres propositions issues des échanges :

- organiser des concerts pour les jeunes musiciens tout au long de l’année, même en dehors des festivals ;

- permettre, grâce aux villes relais qui se mettent en place petit à petit, d’organiser des tournées ou des concerts pour les orchestres ou musiciens qui le souhaitent ;

- organiser de nouveaux festivals, en Russie, en Chine et pourquoi pas en Finlande. Avancer sur la reconstruction d’un festival au Québec (Canada) ;

- organiser des master-class en Pologne, en Espagne, ou ailleurs ;

- s’unir pour constituer des dossiers de demande de financement, notamment auprès de l’Europe ;

- avoir un plus grand suivi et développer les liens avec les jeunes musiciens qui ont participé aux festivals Eurochestries ;

- etc.

Autant de belles orientations que nous essayerons de mener à bien avec l’aide de tous, pour que les Eurochestries continuent à être ... un « réalisateur de rêves »!

063 AG CONGRES INTERNATIONAL 2015 Eurochestries Jacly Berthelot045 AG CONGRES INTERNATIONAL 2015 Eurochestries Jacly Berthelot071 AG CONGRES INTERNATIONAL 2015 Eurochestries Jacly Berthelotcc2015 113019 CONCERT Congrès 2015 Eurochestries Jacky BERTHELOTcc2015 115cc2015 123047 CONCERT Congrès 2015 Eurochestries Jacky BERTHELOT